0

L’acide kojique contre les taches brunes

0Shares

L’acide kojique est une substance utilisée dans de nombreux produits de soins éclaircissant. Elle est obtenue grâce à une moisissure et on lui attribue des propriétés antifongiques et antibactériennes. C’est sans doute pour cela qu’elle est utilisée pour venir à bout des taches brunes.

C’est un produit naturel qui dérive principalement du « koji », c’est-à-dire, riz japonais. L’acide kojique provient de la fermentation du riz, utilisé dans la fabrication du saké.

Son action inhibitrice de pigmentation est une propriété très apprécié par les dermatologues. C’est pour cette raison qu’il est très utilisé dans les produits éclaircissants.

Un ingrédient efficace contre les taches brunes

L’acide kojique est un produit dérivé de la fermentation des champignons indigènes. C’est un inhibiteur de pigmentation des tissus végétaux et animaux et peut être d’origine naturelle ou synthétique.

Pour cela qu’il est utilisé dans les produits éclaircissant. En effet, lorsqu’il est appliqué sur la peau, l’acide kojique empêche à l’enzyme tyrosinase de faire de la mélanine d’où provient l’efficacité de cet acide dans la lutte contre les taches brunes. Il est utilisé dans le traitement de plusieurs problèmes cutanés tels que les taches de vieillissement et les taches de grossesse.

En ce sens, il aurait un effet bénéfique dans la lutte contre les taches brunes qui sont souvent le résultat d’une forte production de mélanine sur une partie de la peau.

Autres propriétés

Grâce à ses propriétés anti-tache et anti-âge, il est utilisé dans une grande variété de produits cosmétiques comme les crèmes, les savons, les lotions et les sérums. Il joue un rôle très important dans le traitement des dommages causés par le soleil et l’atténuation des cicatrices.

En plus de son effet dépigmentant, l’acide kojique présente des antibactériennes et antifongiques. Il peut être prescrit dans le traitement de certaines infections bactériennes et fongiques.

Précautions d’utilisation

L’acide kojique est une composante non recommandée pour les peaux fines et très sèches. De plus, son utilisation ne doit se faire que durant la nuit afin d’éviter que les rayons du soleil n’enrayent les effets du produit sur le traitement des taches brunes.

Même si l’acide kojique ne présente pas de toxicité, il faut toutefois faire attention à son utilisation, car il est parfois utilisé avec l’hydroquinone dans certains produits cosmétiques. Le mieux serait alors d’opter pour de l’acide pur et de respecter les doses recommandées.

Enfin, l’acide kojique est une substance non recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent.

Effets indésirables potentiels

En ce qui concerne les effets indésirables potentiels, une application de produits avec une concentration importante d’acide kojique peut entraîner une irritation, une vulnérabilité aux rayons du soleil. Il faut bien se protéger du soleil et appliquer un écran au quotidien. En plus, il est déconseillé aux personnes qui ont une peau fine et très sèche, et non recommandé aux femmes en état de grossesse ou allaitement.

Découvrez la technique innovante de Microneedling pour ENLEVER les taches!

Bénéficiez de cette méthode naturelle de chez vous avec le Dermaroller

Références

Acide kojique, https://www.groupeproxim.ca/fr/article/acide-kojique#sectionFirst
Health line : kojic acid, https://www.healthline.com/health/kojic-acid

L’acide kojique contre les taches brunes
Voter cet article
0Shares
Articles similaires
La rédaction
La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.